• Numériser des négatifs (1) : choix de la technologie

    J'aimerai garder une trace de mes réflexions et essai sur la numérisation des négatifs photo qui trainent dans mon tiroir depuis plus de quinze ans pour les plus récentes.

    Dans un premier temps, il faut parler de la technique retenue. On peut utiliser soit un scanner spécialisé dans la numérisation des négatifs, soit se servir de l'APN.

    Les scanner à plat qui donnent des résultats satisfaisants se trouvent a priori pour 200€, neuf, je pense au Canon Canoscan 9000F et au Epson V600 à 250€ (tuto pour le V330 et version Linux). Le logiciel VueScan – payant – est, semble t-il, une bonne aide au scan. Le problème principal, c'est que le scannage est souvent lent décevant si on ne met pas le prix dans le scanner et si on ne passe pas du temps à peaufiner les réglages.

    L'autre technique est celle qui consiste à photographier ses négatifs avec son propre réflex. La définition des APN actuels permet d'avoir une aussi bonne voire meilleure définition de l'image du négatif qu'avec un scanner à plat de qualité.
    C'est cette technique que je vais explorer.

    Première difficulté : choix de l'objectif
    Avec les objectifs que j'utilise pour l'astronomie, je n'arrive pas à faire la mise au point de près. Le 70/200 ne me permet pas de m'approcher plus près que 1m50 et le 24 mm STM, que 20 à 30 cm environ. Ce qui fait que mon négatif n'occupe pas toute la place du capteur : au mieux 1/4. La photo n'est numérisée que sur 2.5 millions de pixels (10/4). En théorie, j'aurai besoin d'un objectif macro, idéalement un 100 mm macro, même si un 60 – moins cher – pourrait suffire vu que je travaille en APS-C. Comme je n'ai pas d'objectif macro, je vais tenter de le faire avec mon vieux Hélios 44M-4 de 58 mm en monture M42, avec des bagues allonges qui vont bien.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :