• La crue de la Garonne

    La crue de la GaronneUne nouvelle rubrique dans ce blog : « Noir et blanc » où je vais exposer quelques photos, généralement de jour, tirées en noir et blanc, un format qui me plaît beaucoup et qui va me permettre tout d'abord d'enrichir plus fréquemment ces pages, tributaires de la météo, mais surtout d'améliorer mes compositions de nuit.

    Pour commencer la crue de la Garonne au niveau de la passerelle. Elle n'a pas encore atteint les quais de l'ancien port d'Agen, mais il faut surveiller, car après le confluent, gonflée par les eaux du Lot et de la Baïse, elle déborde depuis ce matin.

    EOS 1000D - Canon 24mm STM à 24 mm - 1/100 s - f/4.6 - 100 ISO


  • Commentaires

    1
    Christine
    Jeudi 8 Février à 18:12

    Bonsoir Emmanuel,

    Jolie perspective avec le pont. Elle est peut être un peu grise mais ta photo rend bien :)

    J'aime beaucoup le noir et blanc moi aussi. C'est assez difficile de trouver le bon équilibre entre le noir et le blanc justement, l'exercice n'est pas facile. Comment procèdes tu, tu fais direct en N&B ou bien tu le fais au traitement ?

     

    2
    Jeudi 8 Février à 20:17

    Bonjour Christine et merci pour ton message !

    Pour le traitement du noir et blanc je procède en deux temps. Lors de la prise de vue, je règle mon 1000D sur JPEG+RAW, et je règle la balance des blancs sur B+W. Ainsi, lors de la prise de vue, j'ai en affichage en direct d'une photo qui me permet de me dire si le noir et blanc fonctionne ou pas.

    Quand je reviens de ma virée, j'utilise le RAW avec « Darktable » (sous Linux) pour « développer » le noir et blanc. En effet, le RAW a gardé toutes les infos et je peux travailler avec la technique du « mélangeur de couches », qui agit sur les trois canaux couleurs : rouge, vert et bleu, indépendamment. Avec cette technique je peux rendre, par exemple, le ciel très clair ou très foncé, en travaillant uniquement sur la couche bleue. De même pour l'herbe et les feuilles avec la couche verte, etc…

    Le JPEG en noir et blanc me sert encore, car il est la référence à dépasser, si mon traitement ne fait pas mieux que le JPEG, c'est qu'il ne convient pas.

    Mais je trouve que c'est finalement pas si facile de rendre les photos bien contrastées et naturelles. Le défauts de mes premiers essais c'est qu'ils sont effectivement un peu gris. Probablement parce que le temps gris de ces dernières semaines n'est pas le mieux pour faire de beaux noirs et blancs (il n'y a pas de couleurs à traiter). Je vais mettre à la suite un noir et blanc pris la nuit, j'ai l'impression que ça marche mieux.

    Mais je ne veux pas surcharger le blog qui est quand même plutôt astro, et continue donc mes expériences N&B sur flickr – voir le lien à droite.

    À bientôt !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :