• Éclipse partielle de Lune du 16 juillet

    Éclipse partielle de Lune du 16 juillet 50 ans jour pour jour après le décollage d'Apollo 11, notre satellite en pleine Lune se lève, mais déjà sa lumière mordorée se fait peu à peu grignoter par l'ombre de la Terre : c'est le début de l'éclipse. La dernière fois que la Terre avait rendez-vous avec la Lune, c'est il y a presqu'un an avec une éclipse totale (la Lune était entièrement masquée par l'ombre, mais  avec la météo nous n'avions pas eu la chance de voir la totalité comme en juillet 2018).

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 200 mm - 1/100 s - f/4 - 800 ISO.


     

    Cette fois-ci pas de totalité, juste une éclipse partielle, avec l'ombre de la Terre qui mord tout de même profondément dans le disque lunaire. Prise au télescope, au moment du maximum (et malgré les nombreux passages de cirrus qui brouillent un peu la photo), on remarquera que l'on ne voit pas l'ombre projetée des monts lunaires comme lors d'un croissant de Lune, car la lumière du Soleil sur la pleine Lune (et même pendant l’éclipse) reste verticale.

     

    Éclipse partielle de Lune du 16 juillet

    EOS 1000D - Skywatcher 750 mm - 1/20 s - f/5 - 100 ISO

    Prochaine éclipse lunaire (qui sera totale), le 16 mai 2022 au matin.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :