• Vénus et Mars à AuchNos deux planètes du soir, se cherchent depuis quelques temps. Et en un mois, leur position dans le ciel n'a pas beaucoup bougée... Mars à nénamoins tendance à vouloir rester plus longtemps que Vénus, qui s'incline lentement mais sûrement vers le Soleil. Les voici au dessus de la tour d'Armagnac et de la cathédrale St-Marie d'Auch à l'heure de l'angélus.

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 1 s - f/4 - 400 ISO


    votre commentaire
  • Eclipse de Lune par la pénombreEn attendant la prochaine éclipse totale de Lune, le 27 juillet 2018, qui s'annonce aussi belle que celle de septembre 2015, voici une éclipse, par la pénombre. La Lune frôle le cône d'ombre de la Terre, mais ne le traverse pas, ce qui cause un assombrissement, certes moins spectaculaire, mais tout de même visible, comme on peut le constater sur ce cliché...

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 200 mm -1/320 s - f/8 - 100 ISO


    votre commentaire
  • La Lune sous les cornièresDans les bastides du Sud-Ouest, on trouve souvent des places à couverts ou places des cornières, qui sont des places bordées de maisons, soutenues par des portiques. Cela est très pratique pour y tenir marché sans être inondé de soleil ou de pluie... Celle de Layrac, justement est l'une des rares place à cornières triangulaire et non rectangulaire, probablement à cause du fait que le village est plus ancien que le mouvement de construction des bastides (XIIIè - XIVè siècle) et que son plan a été imposé par l'existant non choisi comme Monflanquin, Fleurance, etc...

    C'est à travers l'arcade d'une de ces cornières que j'ai surpris la Lune, un peu tard pour y imprimer ses détails...

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 1/8 s - f/3.5 - 100 ISO



    votre commentaire
  • Un triple rapprochementDans un petit coin du ciel se trouvent trois astres dont les deux plus brillants du ciel après le soleil. Il s'agit bien sûr de la Lune qui apparait sous forme de croissant, mais dont on devine la lumière cendrée malgré les nuages élevés qui transitent devant, et de Vénus qui est encore proche de son éclat maximal. Au dessus, un peu sur la gauche, se trouve Mars qui brille moins certes, mais qui aura la chance de rester au dessus de l'horizon bien plus longtemps que ses deux autres associés du soir...

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 70 mm - 1 s - f/5 - 800 ISO


    2 commentaires
  • Orion et le flash IrridiumUn soir nuageux, où les trouées de ciel clair sont rares, mais qui permettent néanmoins aux patients de découvrir un des joyaux de l'hiver, la constellation d'Orion, mais aussi un flash Irridium à droite, flash dû à un satellite de télécommunication qui reflète la lumière du soleil vers nous...

    EOS 100D - Tokina 11/16 à 11 mm - 30 s - f/2.8 - 1600 ISO


    2 commentaires
  • Et le lendemainEt le lendemain, la Lune se lève vers 7h pour rester visible quelques minutes aux observateurs terrestres avant que le Soleil ne vienne engloutir tout. On l'aperçoit juste au dessus d'un pin parasol...

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 200 mm - 1.3 s - f/4 - 400 ISO


    votre commentaire
  • Vénus et Mars en hiverL'hiver et ses arbres dépouillés de leur feuille a fini sa première offensive. Il nous en préparera probablement une autre, mais en attendant, ce sont des conditions plus clémentes qui permettent de profiter de Mars la rouge et de Vénus la brillante, dans un ballet qui est appelé à durer plusieurs jours...

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 2 s - f/3.2 - 800 ISO


    2 commentaires
  • Lune postaleLa Lune termine son cycle, un mois lunaire très froid (on a observé des températures jusqu'à -10 degrés en Gascogne) et le hasard fait bien les choses, l'atmosphère est prévue de se réchauffer au changement de Lune... En attendant, un croissant âgé de 63h se lève au dessus d'un bâtiment industriel à l’enseigne bien connue...

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 200 mm - 4 s - f/4 - 400 ISO


    votre commentaire
  • Elongation aximale de VénusVénus étant une planète inférieure, c'est à dire dont l'orbite est plus proche du soleil que la Terre, elle ne s'éloigne jamais complètement du soleil, vu de la Terre. Ainsi on ne peut pas parler d'opposition de planète inférieure. On ne verra jamais Vénus qui se lève quand le soleil se couche. En revanche quand l'éloignement du soleil d'une planète inférieure est maximale, on parle d'élongation maximale. C'est cette position qu'a atteint Vénus le 13 janvier dernier avec un angle de 47°. Elle est donc bien brillante le soir et se couche bien après le soleil. La voici dans cette position, au dessus du Prieuré et de l'école de Layrac, en pleine rénovation.

    EOS 1000D - Tokina 11/16 mm à 16 mm - 2 s - f/5 - 200 ISO


    votre commentaire
  • La tour des pénitents blancsL'ancienne église St-Hilaire à Agen a été édifiée au XIIè siècle puis agrandie au XIIIè pour en faire une église paroissiale. Mais la dégradation de l'édifice, et la percée du boulevard Scaliger selon la mode Haussmannienne de l'époque, finit par avoir raison du lieu. Une maison est même constuite dans la nef au XXè siècle. Classée monument historique en 1950, elle est peu à peu dégagée et l'on peut retrouver la forme du clocher mur du XIIè, contre lequel a été construite au siècle suivant, la tour hexagonale, dite tour des Pénitents Blancs, que la Lune éclaire ce soir.

    EOS 1000D - Tokina 11/16 mm à 11 mm - 6 s - f/3.5 - 100 ISO


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique