• Lune printanièreLe printemps astronomique est là, car le soleil est à la verticale de l'équateur terrestre. Mais météorologiquement parlant, c'est encore l'hiver avec des gelées matinales encore marquées et un vent sensible. Il ne faut donc pas rester longtemps pour photographier la Lune au dessus de la gare de Goulens qui ne voit plus passer les trains depuis quelques années. Il est néanmoins question de réactiver cette ligne pour les trains de céréales.

    EOS 1000D - Tokina 11/16 à 16mm - 30s - f/3.2 - 400 ISO


    votre commentaire
  • Vénus, la Lune et le MoulinVénus, qu'on avait perdu de vue depuis cet automne, apparaît de plus en plus hardie sur l'horizon ouest. Elle brille une heure après le coucher du soleil, avant de se coucher à son tour. La voici très bas sur l'horizon entre le guivre du moulin (la tige en bois qui sert à orienter le moulin dans le sens du vent) et la table qui invite à pic-niquer dès que le mercure sera plus conforme à l'idée de printemps. La Lune les suivra bientôt.

    EOS 1000D - Tokina 11/16 à 11mm - 5s - f/2.8 - 800 ISO


    votre commentaire
  • Lumière cendrée Moins de quinze jours plus tard, on retrouve un croissant de Lune, qui se lève peu de temps avant le soleil... On devine la lumière cendrée qui complète ce croissant. Le trajet lumineux de la lumière cendrée part du soleil, pour frapper la Terre, aller vers la Lune, puis revenir vers la Terre et l’œil de l'observateur. Quel parcours !

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 200 mm - 2 s - f/4 - 100 ISO


    votre commentaire
  • Pleine Lune à La RomieuUne photo prise au détour d'une route empruntée pour tout à fait autre chose que de la photo astro. Donc pas prévue, pas de matériel adapté (il aurait fallu le 70/200, j'avais le 24 mm, donc un crop monstrueux obligatoire), et les nuages mangeant la Pleine Lune couchante, j'ai pas pu cadrer mieux. La voici donc entre les deux tours de la collégiale St-Pierre qui méritera un passage plus posé.

    EOS 1000D - Canon 24mm STM à 24 mm - 1/60 s - f/2.8 - 100 ISO.


    3 commentaires
  • La ferme ruinéeEnfin un peu d'éclaircies. L'occasion de profiter des ciels profonds de l'hiver et de la région d'Orion, la plus belle de l'hémisphère nord – à mon gout. Je profite du dégagement récent de ces ruines de ferme pour proposer un cadre à peine éclairé par le village au loin…

    EOS 1000D - Tokina 11/16 à 11mm - 30s - f/2.8 - 800 ISO

     

     


    votre commentaire
  • Des nouvelles des plantètesVoilà un moment que le ciel étoilé ne s'était pas montré, et encore cette fenêtre fut de courte durée, et dans l'après-midi, il s'est mis à neiger… Mais profitant de cette éclaircie de courte durée, j'ai pu faire un pointage de planètes. Trois sur les cinq visibles à l'œil nu, c'est pas mal ! Surtout qu'à quelques minutes près, j'aurais pu associer la Lune qui s'est levée trop tard, les nuages étant déjà en chemin.

    On retrouve donc Jupiter qui a bien avancé, Mars qui avance moins vite et enfin Saturne qui émerge désormais des lueurs de l'aube.

    EOS 1000D - Tokina 11/16 mm à 15 mm - 10 s - f/2.8 - 200 ISO


    votre commentaire
  • Rapprochement Jupiter-MarsTout d'abord meilleurs vœux à tous les lecteurs et toutes les lectrices de ce blog !

    Et pour commencer cette année nouvelle, je vous propose des nouvelles du ciel du matin. Jupiter, qui ne cesse de monter depuis cet automne rejoint Mars qui pourtant était en avance sur Jupiter il y a quelques temps. C'est que la planète rouge avance moins vite que la planète géante. Hier, elles étaient au plus près l'une de l'autre, et commencent désormais à s'éloigner, l'une passant à l'opposition le 9 mai 2018 et l'autre 27 juillet prochain (elle s'annonce magnifique car Mars n'a pas été aussi près de la Terre depuis 2003 !)

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 5 s - f/3.5 - 400 ISO


    votre commentaire
  • Je vous propose un autre panorama pris le matin, depuis le château d'eau de St-Mézard, que l'on a pu dans voir depuis ce panorama, pris il y a quelques jours, sur les hauteurs de Layrac, en soirée. L'accent est donc mis sur les Pyrénées Orientales, avec le Carlit, sur les Pyrénées Ariégoises, avec le St- Barthélémy qui est donc désormais le sommet le plus à l'est visible dans le coin. En revanche, le Canigou échappe toujours à notre regard, ainsi que les Pyrénées Centrales et Occidentales, à cause de la forêt qui borde le château d'eau.

     

    Panorama sur les Pyrénées (2)

    Composition de  7 clichés avec l'EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 135 mm - 1/60 s - f/5.6 - 100 ISO. Notez qu'en bloquant tous les paramètres (mode M), on ne voit plus les racorrds entre deux photos. À poursuivre pour les prochains panoramas.

     


    2 commentaires
  • La station spatiale et la vieille chapelleLa station spatiale transite dans le ciel du soir en cette mi-décembre. La voici, un peu timide, à côté de la vieille chapelle de Goulens et un – moins – vieil arbre tordu au milieu, qui nous cache la lumière un peu à la manière de Georges de la Tour – toutes proportions gardées… Alors qu'elle passait au dessus de Madrid au même instant, nous a t-elle vus ?

    EOS 1000D - Tokina 11/16 mm à 11 mm - 30 s - f/2.8 - 100 ISO


    2 commentaires
  • Croissant de 48hNous ne sommes pas encore dans les croissants records (28h pour ma part – pris également en décembre, il y a deux ans) mais ce croissant pris 48h avant la nouvelle Lune est d'une finesse remarquable, et permet de profiter, grâce à la Lumière Cendrée – lumière de la Pleine Terre, réfléchie par la Lune et renvoyée vers la Terre – des détails de son relief.

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 200 mm - 2.5 s - f/4 - 400 ISO

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique