• Jupiter et l'ancienne gare d'AvricourtLa guerre de 1870/1871 a vu les territoires d'Alsace et de Moselle retirés à la France et rattachés à l'Allemagne. Et cette frontière traversant la voie ferrée Paris-Strasbourg mise en service quelques années plus tôt, une nouvelle gare-frontière a été construite. Les trains français s'y arrêtaient, débarquaient les passagers avant que ceux-ci ne subissent les formalités douanières pour poursuivre ensuite leur voyage jusqu'à Strasbourg à bord d'un train allemand. Avec une façade d'une centaine de mètre de long elle devait impressionner ceux qui rentraient en terre d'Empire. Mais elle fut amputée de la moitié de son déploiement lors d'un bombardement de la première guerre mondiale, à l'issue de laquelle cette gare est devenue française. Trop proche de l'ancienne gare frontière française d'Igney-Avricourt, elle ferme en 1969 puis se délabre depuis. La voici avec Jupiter qui se lève à gauche et qui va briller de mille feux toute la nuit...

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 200 mm - 1/20 s - f/5.6 - 100 ISO


    votre commentaire
  • Depuis un observatoire...Un point de vue exceptionnel se déploie au pied de l'ancien observatoire militaire d'Hablainville (1ère guerre mondiale) qui permettait de surveiller la ligne de front toute proche. C'est désormais l'endroit idéal pour attendre le lever du dernier croissant de Lune au dessus du Massif du Donon, où des combats féroces se sont déroulés aux premiers jours de la guerre. Quel contraste avec cette sérénité matinale.

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 118 mm - 1/3 s - f/4 - 100 ISO

     

    Et quelques minutes plus tard en se décalant de quelques kilomètres...

    Depuis un observatoire...

     

     

     

     

     

     

     

     

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 200 mm - 1/20 s - f/5.6 - 100 ISO

     


    votre commentaire
  • Mars entre les Hyades et les PléiadesEn cette période de célébration de l'astronome Charles Messier, Mars a la bonne idée de transiter dans le voisinage de deux amas ouverts. Les Pléiades (M45, au dessus de la deuxième éolienne), et les Hyades (non répertoriées par le plus célèbre astronome français, car ne pouvant être confondues par une comète) qui forment un V caractéristique, à droite de la première éolienne en partant de la gauche.

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 10 s - f/2.8 - 200 ISO

     

     


    votre commentaire
  • Rapprochement Lune VénusIl fallait s'y attendre, à force de prendre du retard la Lune a fini par rattraper la brillante Vénus, et les voici donc toutes les deux rassemblées dans un coin du ciel, profitant des cinquante nuances de bleu (au moins !) qu'offre cette fin de nuit au dessus de la campagne badonvilloise...

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 1/3 s - f/2.8 - 400 ISO

     

     

     

    Et comme la Lune est belle, un petit portrait au 70 mm...


    Rapprochement Lune Vénus

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 70 mm - 1/10 s - f/4.6 - 400 ISO
     


    votre commentaire
  • Vénus le DononVénus planète du soir il y a peine deux mois est désormais une planète du matin, après être passée en conjonction inférieure le 25 mars dernier. Son éclat grandit à nouveau, et on l'aperçoit bien aux premières lueurs du jour, alors qu'elle trône juste au dessus du massif du Donon dans les Vosges...

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 100 mm - 2 s - f/5.6 - 400 ISO


    votre commentaire
  • La Lune et la ligne bleue des VosgesPoursuite de la remontée vers le nord, et arrivée dans la région de Badonviller, ville natale de Charles Messier, dont on célèbre le bicentenaire de sa mort. Une série de conférences proposée par la société Lorraine d'astronomie se déroule les 21 et 22 avril prochains. En attendant, la région propose de très beaux panoramas sur la ligne bleue des Vosges, comme cette Croix de Mission au dessus de laquelle est suspendue un quartier de Lune.

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 4 s - f/5.6 - 400 ISO


    votre commentaire
  • La Lune et Vénus à Paray-Le-MonialÉloignons-nous, une fois n'est pas coutume, de la Gascogne, pour découvrir les beautés de la Bourgogne, avec ce petit arrêt à Paray-Le-Monial (71). Connue pour son ancien prieuré, la basilique de Paray-Le-Monial est une réplique à petite échelle, de ce qu'était l'ancienne abbatiale de Cluny dite Cluny III. Ainsi, si Paray le Monial fait 63,5m, Cluny faisait trois fois cette dimension ! Et pourtant, Paray-Le-Monial impressionne, quand on se trouve à son pied, et il faut s'éloigner un peu pour profiter de toute l'élévation du bâtiment, comme ce matin, avec la Lune qui se reflète sur la Bourbince.

    EOS 1000D - Tokina 11/16 mm à 11 mm - 4 s - f/4.5 - 200 ISO

    La Lune et Vénus à Paray-Le-Monial

     

    Et quelques minutes plus tard, à gauche du prieuré, Vénus qui émerge déjà des lueurs du jour, alors que le mois dernier, elle était encore une planète du soir. Quelle vélocité !

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 1/2 s - f/4.5 - 100 ISO


    votre commentaire
  • Des nouvelles du cielEnfin quelques nouvelles du ciel ! C'est qu'il s'en est passé des choses en presque deux mois. Vénus s'est couché pour passer en conjonction inférieure le 25 mars. Elle est déjà visible dans le ciel du matin, j'essaierai de la photographier rapidement. Et de l'autre côté, c'est Jupiter qui est à l'opposition (position la plus favorable pour l'observer, car la distance Terre-Jupiter est minimale) le 7 avril. Quelques jours plus tard, elle a rendez-vous avec la Pleine Lune, qui se lève dans les ruelles du village de Fals.

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 1/4 s - f/4 - 200 ISO

     

    Et quelques minutes plus tard, le temps que l'obscurité soit, on retrouve le duo séparé d'un degré et demi d'arc seulement.

    Des nouvelles du ciel

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 1.3 s - f/5 - 800 ISO


    2 commentaires
  • Vénus et Mars à AuchNos deux planètes du soir, se cherchent depuis quelques temps. Et en un mois, leur position dans le ciel n'a pas beaucoup bougée... Mars à nénamoins tendance à vouloir rester plus longtemps que Vénus, qui s'incline lentement mais sûrement vers le Soleil. Les voici au dessus de la tour d'Armagnac et de la cathédrale St-Marie d'Auch à l'heure de l'angélus.

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 1 s - f/4 - 400 ISO


    votre commentaire
  • Eclipse de Lune par la pénombreEn attendant la prochaine éclipse totale de Lune, le 27 juillet 2018, qui s'annonce aussi belle que celle de septembre 2015, voici une éclipse, par la pénombre. La Lune frôle le cône d'ombre de la Terre, mais ne le traverse pas, ce qui cause un assombrissement, certes moins spectaculaire, mais tout de même visible, comme on peut le constater sur ce cliché...

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 200 mm -1/320 s - f/8 - 100 ISO


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires