• Vénus au dessus du Prieuré de MoiraxVénus brille de mille feux en fin d'une des nuits les plus courtes de l'année. Elle trône au dessus du village de Moirax et de son prieuré clunisien, fondé en 1049 et largement restauré vers 1850.

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 1.3 s - f/5 - 400 ISO


    votre commentaire
  • Un temps de la fenaisonUn temps de fenaison s'abat sur la Gascogne depuis quelques jours. Temps sec, mais très chaud, avec des pointes à 33/35°C et les balles de foin de s'aligner dans les champs. C'est donc le matin à l'aube que l'atmosphère est la plus agréable, et permet de profiter de la Lune et de Vénus, que l'on voit au dessus de la balle de foin de gauche. L'étoile du Berger, comme on la nomme aussi, est passée en élongation maximale en début de mois, et régresse désormais lentement vers le soleil. C'est son destin de cet été et cet automne. Il faudra attendre août 2018 pour la revoir en élongation maximale, mais le soir, cette fois-ci.

    EOS 1000D - Tokina 11/16 mm à 11 mm - 30 s - f/2.8 - 200 ISO


    votre commentaire
  • Un petit tour du côté de la forêt de la Double, au bord du lac de la Jemaye, pour profiter du lever du Scorpion et de sa région riche en objets Messier. Malgré l'isolement de l'endroit, on voit la pollution lumineuse des villages environnants. Le ciel est pourtant meilleur qu'en Agenais !

    EOS 1000D - Tokina 11/16 mm à 11 mm - 30 s - f/2.8 - 1600 ISO


    votre commentaire
  • Clavier Bépo (1)Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas vous parler astro, mais informatique, et plus exactement ergonomie. Je tente depuis plusieurs jours de passer du clavier azerty au clavier bépo. Et j'aimerai tracer à travers quelques billets mes progrès de cet apprentissage. Pour faire court, la disposition azerty (dont l'origine reste inconnue) n'est pas la plus ergonomique, dans le sens où les lettres les plus utilisées ne sont pas très accessibles (le 'a' sont sur la ligne dessus de celle de base, par exemple et le 'é' est encore au dessus !). Le bépo, construit spécifiquement pour le français, réduit le "kilométrage" des doigts sur le clavier. Il permet aussi de taper en s'accordant moins de licences typographiques (comme mettre des accents aux majuscules). Pour en savoir plus, je vous invite à aller sur le site bepo.fr

    En lisant d'autres billets de personnes ayant tenté l'aventure, j'en tire plusieurs enseignements :

    1. L'apprentissage n'est pas aisé, il faut y passer du temps, et il faut donc persévérer, ce qui n'est pas facile quand la vitesse de frappe en azerty est déjà satisfaisante.

    2. Retrouver une vitesse de frappe satisfaisante prend du temps. J'ai la "chance" de mal écrire en azerty, avec beaucoup de retour arrière, ce qui place ma vitesse de frappe (calculée sur dactylotest mais lecturel est intéressant aussi !) à 45 mots/minutes. Je devrais donc retrouver cette vitesse de frappe d'ici deux ou trois mois, j'espère.

    3. Acheter des autocollants bépo pour voir les lettres sur son clavier est contreproductif, le but étant de taper des dix doigts sans regarder son clavier.

    Une page intéressante à lire : la technique de progression m'a plu.

    À suivre !


    1 commentaire
  • Coucher de LuneRetour en Gascogne, et depuis la Lune est passée de croissant à gibbeuse. La voici qui se couche en quelques minutes irisant les nuages qui recouvrent toute la voûte céleste, excepté ce petit coin de ciel... Avec le temps de pause, les détails sur la surface lunaire sous échappent, mais cela donne à ce coucher de Lune, l'éclat des couchers de soleil en été !

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 163 mm - 13 s - f/4 - 400 ISO


    votre commentaire
  • Ce n'est qu'un au revoirDerniers jours au pays de Charles Messier, avec la renaissance du croissant lunaire près d'un clocher lorrain. On devine à gauche Sirius, étoile principale du Grand-Chien...

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 2 s - f/4 - 400 ISO


    votre commentaire
  • Jupiter et l'ancienne gare d'AvricourtLa guerre de 1870/1871 a vu les territoires d'Alsace et de Moselle retirés à la France et rattachés à l'Allemagne. Et cette frontière traversant la voie ferrée Paris-Strasbourg mise en service quelques années plus tôt, une nouvelle gare-frontière a été construite. Les trains français s'y arrêtaient, débarquaient les passagers avant que ceux-ci ne subissent les formalités douanières pour poursuivre ensuite leur voyage jusqu'à Strasbourg à bord d'un train allemand. Avec une façade d'une centaine de mètre de long elle devait impressionner ceux qui rentraient en terre d'Empire. Mais elle fut amputée de la moitié de son déploiement lors d'un bombardement de la première guerre mondiale, à l'issue de laquelle cette gare est devenue française. Trop proche de l'ancienne gare frontière française d'Igney-Avricourt, elle ferme en 1969 puis se délabre depuis. La voici avec Jupiter qui se lève à gauche et qui va briller de mille feux toute la nuit...

    EOS 1000D - Tokina 11/16 mm à 11 mm - 30 s - f/2.8 - 400 ISO


    votre commentaire
  • Depuis un observatoire...Un point de vue exceptionnel se déploie au pied de l'ancien observatoire militaire d'Hablainville (1ère guerre mondiale) qui permettait de surveiller la ligne de front toute proche. C'est désormais l'endroit idéal pour attendre le lever du dernier croissant de Lune au dessus du Massif du Donon, où des combats féroces se sont déroulés aux premiers jours de la guerre. Quel contraste avec cette sérénité matinale.

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 118 mm - 1/3 s - f/4 - 100 ISO

     

    Et quelques minutes plus tard en se décalant de quelques kilomètres...

    Depuis un observatoire...

     

     

     

     

     

     

     

     

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 200 mm - 1/20 s - f/5.6 - 100 ISO

     


    votre commentaire
  • Mars entre les Hyades et les PléiadesEn cette période de célébration de l'astronome Charles Messier, Mars a la bonne idée de transiter dans le voisinage de deux amas ouverts. Les Pléiades (M45, au dessus de la deuxième éolienne), et les Hyades (non répertoriées par le plus célèbre astronome français, car ne pouvant être confondues par une comète) qui forment un V caractéristique, à droite de la première éolienne en partant de la gauche.

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 10 s - f/2.8 - 200 ISO

     

     


    votre commentaire
  • Rapprochement Lune VénusIl fallait s'y attendre, à force de prendre du retard la Lune a fini par rattraper la brillante Vénus, et les voici donc toutes les deux rassemblées dans un coin du ciel, profitant des cinquante nuances de bleu (au moins !) qu'offre cette fin de nuit au dessus de la campagne badonvilloise...

    EOS 1000D - Canon 40mm STM à 40 mm - 1/3 s - f/2.8 - 400 ISO

     

     

     

    Et comme la Lune est belle, un petit portrait au 70 mm...


    Rapprochement Lune Vénus

    EOS 1000D - Canon 70/200 f/4 L à 70 mm - 1/10 s - f/4.6 - 400 ISO
     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires